Un point d’ancrage est un système antichute capable de résister à la chute d’une personne. Il doit répondre à la norme EN 795 qui définit notamment les tests dynamiques et statiques auxquels doit résister notre ancrage.

Les zones ou doivent être positionné ces points d’ancrage étant très varié (sécurisation d’une toiture, sécurisation des interventions sur une machine placée en hauteur, sécurisation des interventions sur des véhicules…), Securline a donc développé une gamme complète d’interface standard et sur-mesure permettant de positionner le point d’ancrage sur la structure porteuse. Cette interface est reprise sur la structure par des ancres structurelles (scellements chimiques, visserie M12, rivets haute performance…)

Au même titre que l’ancrage antichute, l’interface, l’ancre structurelle, et la structure doivent tous résister à 1200 daN. Pour les structures classiques (charpente, dalle béton…) ces éléments sont validés par une note de calcul. Pour les structures légères comme les couvertures bac acier, les systèmes composées de panne et de volige, des essais sont réalisés sur des échantillons représentatifs sur notre banc d’essai aussi souvent que nécessaire. Toutes les nouvelles configurations de couverture pour lesquels nos clients nous sollicitent sont testées pour validation. (Un test destructif est réalisé pour connaitre la résistance du système et son mode de rupture et cela dans les différentes directions de sollicitation.

SecurLine rédige alors un rapport d’essai par type d’ancrage+interface+ancres structurelles sur un type de couverture. En effet, un Securbac 2M peut avoir une résistance différente sur un bac acoustique que sur un panneau OSB de 18mm.

Notre gamme de point d’ancrage:

La gamme de point d’ancrage SecurLine est composé d’interface pour structure légère (les interfaces SecurBac), et pour structure porteuse (les points d’ancrage de la gamme SECUR).

Notre gamme est composé notamment du: